Origine de l'aromathérapie

L’aromathérapie des origines à nos jours

Depuis bien longtemps, très longtemps, les peuples de la terre ont utilisé les plantes pour se soigner et vénérer leurs dieux. Les huiles essentielles par leur fragrance agissent directement sur le mental et alors que les molécules biochimiques qui les composent agissent sur les troubles organiques.

 

Depuis plus de 30000 ans les Aborigènes connaissaient bien la flore environnementale en exploitant leurs bienfaits dans la vie quotidienne.

En Inde, une des régions les plus riches en plantes médicinales, la médecine ayurvédique âgée de 5000 ans est basée sur l’utilisation des plantes riches en huiles essentielles.

 

La Chine est tenante de la plus importante pharmacopée contenant au moins 8000 formules ; le Pen Tsao.

 

Les Egyptiens sont très avancés à la période des pharaons et utilisent d’une manière très savante les huiles essentielles pour la médecine et l’embaumement.il maîtrisent parfaitement la fabrication des huiles dans la parure cosmétique que dans leurs incidences sur les relations humaine (médiumnité et dialogue avec les dieux).

 

Les Grecs diffusent le savoir égyptien dans le bassin méditerranéens et particulièrement dans la Rome antique. La technique de distillation des huiles essentielles nous est parvenue par les Arabes en particulier Avicenne qui mettra au point l’alambic qui permet aujourd’hui encore d’extraire les huiles essentielles à la vapeur d’eau. Au XIIème siècle l’aromathérapie s’installe en occident.

 

Les Apothicaires du moyen âge sont nommés « aromathérii ».

 

Au XXème siècle l’aventure de l’aromathérapie renaît après plusieurs siècles d’abandon plus ou moins important. Aujourd’hui l’aromathérapie progresse dans le monde scientifique et médical. Les familles commencent à utiliser les huiles essentielles pour les petits soins courants.

 

L’avenir de l’aromathérapie est lancé gageons qu’elle apportera au fil des ans une aide substantielles aux pathologies incurables devant lesquelles la chimie de synthèse a montré ses limites.